Stabilité des prix des matières premières en 2018 selon la Banque mondiale

Stabilité des prix des matières premières en 2018 selon la Banque mondiale

Après les fortes hausses ou fortes baisses de 2017, la Banque mondiale entrevoit une stabilisation des prix  de matières premièresl'an prochain. La stabilité, c'est le pronostic de la Banque mondiale pour les prix des matières premières en 2018. Les prix de l'énergie - pétrole, gaz et charbon - devraient s'apprécier de 4 %, prédit l'institution financière internationale, après avoir bondi de 24 % cette année. Tout dépendra bien sûr de la poursuite ou pas de la politique de modération des exportations de l'OPEP, du rythme de production pétrolière des États unis et de la politique environnementale chinoise. Pour tous les autres produits de base, 2018 devrait être une année de stabilisation des prix, selon la Banque mondiale. Stabilisation des prix des métaux l'an prochain après la forte hausse de cette année, +22 %. Les cours du cuivre ne monteront que très peu en 2018. Et la rechute attendue des prix du minerai de fer sera compensée par une nouvelle hausse, mais très légère, des métaux non ferreux : plomb, étain, zinc et nickel.