Total renforce sa coopération avec Sonatrach en Algérie

Total renforce sa coopération avec Sonatrach en Algérie

Dans le cadre du partenariat global annoncé en 2017, Total a signé un accord avec Sonatrach en vue de lancer les études d’ingénierie pour un projet pétrochimique à Arzew, dans l’Ouest de l’Algérie. Ce projet pétrochimique comprend une usine de déshydrogénation de propane (PDH) et une unité de production de polypropylène (PP) d’une capacité de 550 000 tonnes par an. Ce projet représente un investissement d’environ 1,4 milliard de dollars pour les deux partenaires (Sonatrach 51% - Total 49 %) qui lanceront les études d’ingénierie cet été, sous réserve de l’approbation des autorités algériennes compétentes. Il permettra de valoriser le propane disponible localement en grande quantité en le transformant en polypropylène, un plastique dont la demande est en très forte croissance. La production sera destinée en priorité au marché domestique et méditerranéen, Total étant en charge de la commercialisation du reste de la production sur l’Europe où le Groupe apportera son expertise de ce marché pour le bénéfice des deux partenaires.

« Ce projet algérien s’inscrit dans notre stratégie de croissance dans la pétrochimie qui consiste à développer nos activités à partir de matières premières bénéficiant d’un avantage de compétitivité, notamment issues du gaz, afin de tirer parti de la croissance de la demande mondiale en plastiques. Ce projet, dédié spécifiquement à la production de polypropylène, complète nos autres projets récemment annoncés aux États-Unis, au Moyen-Orient et en Asie essentiellement orientés vers le polyéthylène » a expliqué Patrick Pouyanné, Président-directeur général de Total. « Il représente également l’opportunité de renforcer notre coopération avec Sonatrach en investissant conjointement dans l’Aval, au-delà des relations de longue date que nous entretenons ensemble dans l’Exploration-Production. » 

Total en Algérie

Total est un acteur historique de l’exploration-production en Algérie depuis 1952. En 2017, le Groupe a produit 15 000 barils équivalent pétrole par jour (bep/j) qui provenaient intégralement du champ de gaz et de condensats de Tin Fouyé Tabankort (TFT) dont le Groupe détient actuellement 35 %. Total a démarré en mars 2018 la production du champ gazier de Timimoun situé dans le Sud-Ouest algérien. Le Groupe détient 37,75 % de cet actif dont la capacité s’élève à 5 millions de mètres cube de gaz par jour (environ 30 000 bep/j). En Algérie, Total est également présent dans la commercialisation de lubrifiants et de bitumes. À travers l’acquisition de Maersk Oil, finalisée le 8 mars 2018, le Groupe a obtenu une participation de 12,25 % dans les champs pétroliers El-Merk, Hassi Berkine et Ourhoud avec une capacité de production de 400 000 bep/j.

En novembre 2017, Total a également annoncé le projet d’acquisition du portefeuille d'actifs amont de gaz naturel liquéfié (GNL) d’Engie qui permettra au Groupe de compléter son portefeuille mondial de GNL. 4,6 millions de tonnes par an proviendront de contrats d’approvisionnement avec Sonatrach une fois la transaction clôturée. 

Communiqué