Kenya – Doing Business : Amélioration des affaires du secteur privé en avril (étude)

Kenya – Doing Business : Amélioration des affaires du secteur privé en avril (étude)

Selon cette étude, le secteur privé du pays s’est grandement amélioré, suite à la période électorale instable et prolongée de l’année dernière. A en croire l’indice PMI, publié par la Stanbic Bank, le secteur privé kényan aurait repris du poil de la bête, seules des craintes sur une hausse de l’inflation persistent. « Le PMI a ajusté aux variations saisonnières est passé de 55,7 en mars à 56,4 en avril. Ce qui prouve que la santé du secteur privé s’est améliorée de manière très notable depuis janvier 2016, les derniers résultats ayant notamment dépassé la moyenne historique de 52,8 », rapporté l’étude.

Elle souligne que la vigueur de la reprise de l’activité du secteur privé s’est poursuivie le mois dernier. Ce qui montre que les conditions sous-jacentes de la demande dans l’économie sont compatibles avec une solide reprise de l’activité économique.

«Jusqu’à présent, cette force de l’activité n’a pas été associée à des pressions inflationnistes notables », a ajouté l’étude, dont les termes ont été corroborés par Jibran Qureishi, Economiste régional EA à la Stanbic Bank. L’activité a progressé au début du deuxième trimestre, prolongeant ainsi la période d’expansion à cinq mois, notant que la stabilité de la conjoncture économique et l’augmentation des volumes de nouvelles affaires étaient  les facteurs clés de la croissance de la production. Au Kenya, l’indice PMI Stanbic Bank de CfC mesure la performance des secteurs de l’agriculture, de l’exploitation minière, de la fabrication, des services, de la construction et du commerce de détail et est tiré d’une enquête auprès de 400 entreprises.