Tunisie: Forte régression des investissements déclarés dans l’Industrie

Tunisie: Forte régression des investissements déclarés dans l’Industrie

Les investissements déclarés dans le secteur industriel durant les cinq premiers mois de l’année 2018 (janvier-mai) ont régressé de 12,8%, s’établissant ainsi à 1,6 milliard de dinars, par rapport à la même période de 2017, en raison de la chute des intentions d’investissement dans le secteur des industries mécaniques et électriques de 54,4%, l’industrie du textile et de l’habillement (24,4%) et dans les industries agroalimentaires (23,6%). Selon le bulletin de conjoncture de mai 2018, publié par l’Agence de Promotion de l’Investissement et de l’Innovation (APII), le nombre de projets déclarés a atteint 1.905 durant cette période, augmentant de 6,2% par rapport à 2017. Ces projets permettront la création de 27.658 postes d’emplois, soit une diminution de 4,5% par rapport aux cinq premiers mois 2017. Selon les chiffres de l’APII, le total des investissements déclarés dans les services, jusqu’à fin mai 2018, ont eux aussi chuté de 41,9%, à 580,3 millions de dinars (MDT). En même temps, le nombre de projets déclarés dans le secteur des services a augmenté de 21,8%, pour atteindre 5.054 projets, en mai 2018. Ces projets pourraient permettre la création de 19.626 postes d’emplois, ce qui représente une évolution de 9,6% par rapport à l’année écoulée. L’APII indique également que les exportations du secteur industriel sont passées de 12 milliards de dinars en mai 2017 à 15,2 milliards de dinars en mai 2018, enregistrant ainsi une augmentation de 26,8%. Quant aux importations industrielles, elles ont évolué de 17,7%, durant la même période. Ainsi, le solde commercial du secteur industriel s’est établi à -3,640 milliards de dinars durant les cinq premiers mois de 2018 contre -4,022 milliards de dinars en 2017. L’APII explique l’accroissement des exportations industrielles par la hausse des exportations des industries agroalimentaires de 112,3%, à 1,910 milliard de dinars.

Idem pour les exportations des industries des matériaux de construction, céramique et verre (+36%), des industries diverses (+30,5%), des industries du cuir et de la chaussure (+26.9%), des industries du textile et de l’habillement (+22,3%) et des industries mécaniques et électriques (+19,5%).