Airbus champion sur le marché chinois

Airbus champion sur le marché chinois

Retombée de la visite de Xi Jinping en Europe, Airbus signe avec la Chine pour 300 appareils. Ainsi se creuse  encore l’avance sur ses concurrents, notamment Boeing aujourd’hui englué dans les miasmes du crash du 737 Max. C’est avec China Aviation Supplies Holding Company (CAS) que ‘avionneur européen a signé « un accord général (GTA) portant sur l'acquisition de 300 appareils Airbus au total par des compagnies chinoises », selon le communiqué envoyé aux rédactions.  C’est en marge de la visite officielle du président chinois Xi Jinping qui avait à ses côtés le Président français Emmanuel Macron et Guillaume Faury, Président d'Airbus Commercial Aircraft et futur CEO d'Airbus », précise le texte. A l’heure où la Chine amorce une campagne de charme, autour de la Nouvelle route de la soie à laquelle l’Italie a adhéré quasiment en solo, cette commande de 290 appareils de la famille A320 et 10 appareils de la famille A350 XWB vient s’ajouter une flotte Airbus, auprès des opérateurs chinois, qui comptait déjà « quelque 1 730 appareils, dont 1 455 appareils de la famille A320 et 17 appareils de la famille A350 XWB ». La preuve que ce succès d’Airbus n’est pas lié aux déboires des autres constructeurs, le texte ajoute :  « Avec un carnet de commandes s'élevant à plus de 14 600 appareils et plus de 8 600 déjà livrés, la famille A320 est la famille de monocouloirs la plus plébiscitée au monde. Au sein de cette dernière, la famille A320neo constitue la famille de monocouloirs best-seller dans le monde, avec plus de 6 500 appareils commandés par plus de 100 clients depuis son lancement en 2010. »