L’or, déjà dans ses habits de valeur refuge face à la guerre commerciale sino-américaine.

L’or, déjà dans ses habits de valeur refuge face à la guerre commerciale sino-américaine.

L’or, pour livraison en juin sur la division Comex du New York Mercantile Exchange a augmenté de 6,90 $ ou 0,51% à 1 344,10 $ l'once troy (à la date du 04 avril 2018).

Le cours de l’or a grimpé plus vite pour les investisseurs non américains, alors que la devise US a rebondi sur les marchés des changes. Le métal jaune en euros a culminé vers les 1 097 euros l’once, son niveau le plus haut depuis la fin janvier. Il s’agit d’une hausse de 2,0% pour la semaine jusqu’ici. Ce saut significatif est enregistré quelques heures seulement après l’annonce des tarifs réciproques de 25% sur 50 milliards de dollars de marchandises américaines faite par le ministre chinois du commerce. Lui aussi réagissait après que l'administration de Trump ait annoncé la veille des droits de douane de 25% sur des importations annuelles de 50 milliards de dollars en provenance de Chine, dans le but d'imposer des changements dans les pratiques de propriété intellectuelle de Pékin. Même sans avoir révélé la date d’entrée en vigueur de ces contre-mesures et en ne listant que quelques uns des secteurs et produits concernés (automobiles, produits chimiques…), l’annonce de la Chine a conduit à un regain d’intérêt soudain du métal précieux.

 Pourquoi cette ruée accrue vers l’or ?

Au même titre que l’immobilier, l’or est une valeur refuge. C’est connu. En période de crise économique, une valeur refuge est un investissement considéré comme moins risqué que d'autres. Les investisseurs recherchent l'or comme réserve de valeur pendant les périodes d'incertitude géopolitique, économique et commerciale. L’or constitue un support qui ne dépend pas directement des marchés financiers. Un dollar plus faible rend le métal libellé en dollars moins cher pour les détenteurs d'autres devises.  Ce qui explique le rebondissement des cours de l’or en euros et à Londres contre les devises hors USD.

Le tempérament peu diplomatique de Trump et la puissance indifférente de la Chine laissent présager un prolongement des tensions commerciales. L’or offre une belle opportunité pour sécuriser ses investissements. A la date de ces déclarations de guerre commerciale (03 avril 2018), le lingot 1 kg se négociait à 34 500 euros soit une variation de 0,20% et le cours de l’Once est de 1 140 euros soit une variation de 0,44%. (à suivre)