Togo -13 coopérativesde karitéobtiennent un préfinancementpour booster et sécuriserla filière

Togo -13 coopérativesde karitéobtiennent un préfinancementpour booster et sécuriserla filière

La filière  karité reçoit de plus en plus une attention particulièredes pouvoirs publics togolais. Le ministèrede l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêcheet la SociétéTogolaise de Karitéont lancéune vaste opérationde préfinancementde cette filière.

 

Selon les informations rapportéespar le quotidien national Togo Presse, cette opérationdevra se déroulerdans trois (03) régionséconomiquesdu Togo àsavoir Centrale, Kara et Savanes. Elle vise non-seulement àbooster mais aussi àsécuriserla production nationale du kariténotamment contre les spéculateursétrangers. L’idée, indique-t-on, est de parvenir àune autonomisation économiquedes femmes, employéesdans cette filièreet d’assurer une viabilitéde cette culture qui propulse déjàle Togo au 7èrang des producteurs africains.

 

Pour cette étape, c’est la RégionCentrale qui a reçules honneurs. Treize (13) coopérativesde production du karitéissues de cette régionont eu droit àun préfinancementàhauteur de 6 280 000 FCFA. Elles ont reçu, en outre, des équipementsde protection individuelle, des bottes et des gants. « Je vous exhorte, vous les producteurs, àla persévéranceet promets aux membres des coopérativesle soutien de la SociétéTogolaise de KaritéSTK pour leur épanouissement »a déclaréElisabeth Pali-Tchalla, présidentede cette filièreau Togo.

 

Pour sa part, Moussibaou Séidou, Directeur régionalde l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêchedévoilele sens et la portéede l’opération :« Cette opération  de préfinancement, pour sécuriser ce secteur qui est vital, contribue àl’essor économiquedu pays ».

Le Togo affiche ses ambitions pour la filièrekarité : admis àl’Alliance Globale du Karitéen mars 2018, il est candidat pour abriter la 12è rencontre mondiale de la filière.