Le sucre renoue avec la morosité

 Le sucre renoue avec la morosité

Les cours du sucre ont reculésur la semaine, alors que le rebond entaméen mai s'essoufflait. "Les prix ont étésoutenus par la grèvedes transporteurs brésiliensmais c'étaitil y a plus de deux semaines", a commentéJack Scoville, et "les analystes rappellent désormaisque l'offre est abondante sur le marché".

 

Outre le Brésil, premier producteur mondial de sucre, les récoltessont abondantes chez les autres principales sources, àsavoir l'Union européenne, l'Inde et la Thaïlande. "Les marchésvont désormaisse focaliser sur la météobrésilienne", oùla récoltede canne àsucre commence, a expliquéThomas Kujawa, courtier chez Sucden.