Les bénéfices d'Olam en hausse de 65% en 2017, notamment grâce à l'Afrique de l'Ouest.

Les bénéfices d'Olam en hausse de 65% en 2017, notamment grâce à l'Afrique de l'Ouest.

Le groupe singapourien Olam annonce ce matin une envoléede 159,3% de ses bénéfices après imposition et intérêts minoritaires (PATMI) sur le quatrième trimestre et de 65,3% sur l'ensemble de son exercice 2017, à357 millions. Ce résultat inclut les gains exceptionnels résultant du désinvestissement de 50% dans la raffinerie de sucre de Far East Agri (74,5 millions) et de la vente de 2 100 ha de plantations de noix en Californie àFarmland Partners pour 21 millions.

 

Son excédentbrut d'exploitation (EBE/EBITDA) s'est amélioréde 10,4%, à816,4 millions, avec une croissance dans quasiment tous ses segments d'activité, notamment +32,1% à270 millions dans les noix, épiceset ingrédients légumineux; +45,9% à121,3 millions pour les matières premières industrielles (notamment le coton), logistique et infrastructure; +8,9% à221,1 millions pour les produits alimentaires,  et un retour dans le vert pour les services financiers liésaux matières premièresdont le résultatest de 3 millions contre une perte l'exercice dernier de 984 000. En revanche, le segment confiserie et ingrédients pour boissons chute de 19,5% à201,5 millions. Ses volumes de ventes, tous produits confondus, progressent de 56,3%.

 

Le groupe note une nette amélioration dans plusieurs de ses activités notamment rizicoles au Nigeria dont la restructuration a étéachevéeet qui a commencé à obtenir de meilleurs résultats dans la deuxième moitié de l'année.

 

Belles performances des noix de cajou, sésameet amandes

S'agissant de son meilleur performer, les noix, épiceset ingrédients légumineux, ses volumes ont progresséde 7,8% en 2017, notamment dans les cajous, les amandes et le sésame, ainsi que les épices. Les revenus de ce segment ont augmentéde 12,8% en raison de volumes mais aussi de prix plus élevésdes noix de cajou et d'amandes par rapport à2016. L'EBE/EBITDA a fait un bond de 32,1% Toutefois, son capital investi a baisséde 23,8 millions.